Dernière mise à jour le 02 novembre  2019

visiteurs depuis le 1er janvier 2016

visiteurs depuis l'origine du site

© Comité des fêtes de Saint-Étienne-de-Montluc

HISTORIQUE DE LA FÊTE DES JONQUILLES

Lorsqu’en 1964, un groupe d’amis lancèrent l’idée d’une course cycliste. Messieurs Henri BRIZAIS, Marcel GUILLARD, Guy HERVOUËT, Roger LEGAC, Bernard LERAY, Donatien ROUAUD et Jean VAILLANT organisèrent cette manifestation qui connut un immense succès. Un succès qui conforta ses protagonistes : il fallait proposer aux Stéphanois une grande fête populaire.

DEJA PLUS DE 50 ANS QUE SAINT ETIENNE VIT EN JAUNE ET VERT.

 Jean VAILLANT eut le pre­mier l’idée de mettre en valeur les rousinettes locales (jonquilles pour les puristes).

 

  En 1964,  le comité des fêtes étant constitué, la première fête des jonquilles  vit  le jour le  11  avril  1965,   dimanche  des  Rameaux, (Jean VAILLANT avait noté que, depuis des années, la météo était particulièrement favorable ce jour-là). 5 à 6 quartiers réalisaient un char avec des enfants costumés et quelques jonquilles pour parer le tout. C’était alors une sorte de grande kermesse où les enfants étaient rois. 

Le succès aidant, les parents se sont pris au jeu et, au bout de quelques années, les stéphanois ont imaginé des chars de plus en plus structurés.

Ces premières fêtes se déroulaient au son de la fanfare locale, de la Concorde de Couëron et de celle de Sautron.

 

  Aujourd’hui donc, et pour cette nouvelle édition, St Etienne riche de son passé, tient tout particulièrement à reproduire, grâce à ses bénévoles,  de merveilleux tableaux de jonquilles qui, entre Loire et Sillon, animent cette cité, St Etienne se trouve, pour ce jour, capitale fleurie du grand Ouest.

Visitez aussi les pages sur la construction d'un char et les jonquilles

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now